Header Ads

LightBlog

Le chanvre : un vieil ami un peu oublié qui vous veut du bien !



Les vieux trucs, on croit qu'ils sont connus par cœur, puis viennent les questions ! On oublie trop vite que de nouveaux pêcheurs apparaissent chaque année. Je reviens donc sur le chanvre, car il est une base pour presque toutes les pêches de poissons blancs, surtout ceux de belles tailles. Certains le croient fini, usé, dépassé, mais on peut toujours lui faire confiance sous ses différentes formes.
Le chanvre est une plante de la famille des cannabinacées. Citation tirée de Wikipédia : "Le chanvre, chanvre textile, chanvre industriel ou chanvre agricole est une variété de plante cultivée de la famille des Cannabaceae. C'est une plante annuelle, sélectionnée pour la taille de sa tige et sa faible teneur en THC ou autres cannabinoïdes à partir de l'espèce que les botanistes nomment le Chanvre cultivé (Cannabis sativa L.). Il est parfois appelé localement «chènevis»1, comme le nom de la graine de chanvre. Bien que désignant la même espèce botanique, le terme chanvre est désormais utilisé de préférence pour désigner la plante industrielle et sa fibre végétale, tandis que Cannabis est le nom scientifique utilisé aussi pour désigner la forme récréative ou médicale" (Voir Wikipédia).
Voilà, je n'invente rien !


En graine


Pour conserver le chanvre, rien ne vaut de le garder en graine dans un sac en papier ou en toile de jute, dans un endroit sec et sombre. N'exagérez tout de même pas. Il ne faut pas que les graines sèchent et perdent de leur attractivité. Un stockage d'un an me semble être le maximum.
Les graines doivent toujours être cuites pour être facilement digérées par le poisson et ne pas être potentiellement nocives. Reportez-vous à mon article sur sa cuisson pour plus d'informations.
Rappelons que le chanvre cuit en grain est un vrai aimant à gros poissons, tout spécialement en rivière, tant à l'agrainage, qu'incorporé dans l'amorce ou mélangé à des casters dans un feeder ou un baitdropper.


Moulu


Le chanvre peut être également utilisé moulu, comme composant d'une amorce ou d'appâts (bouillettes, pellets), comme stickmix, ... Il remplace ou complète les graines.
Moudre le chanvre n'est pas une mince affaire : c'est une graine grasse qui a tendance à colmater le moulin. Je vous conseille donc de la moudre par petite quantité ou mélangée avec du baby corn ou de la chapelure grossière.

Cru

Le chanvre moulu cru est gras et fait bien travailler une amorce. Je vous conseille de ne pas le faire trop fin, mais de retirer les trop grosses particules sur un tamis de 3mm, particules qui risquent de flotter et d'emmener le poisson trop loin, mais qui sont pleines d'huile. Repassez-les au moulin quelques secondes et elles seront parfaites. 
Le chanvre moulu tamisé et les grosses particules à remoudre


Détail des grosses particules, pleines de bonnes particules huileuses
Le chanvre moulu ne se conserve pas longtemps, n'en faites que le strict minimum. Son odeur doit être douce et huileuse. S'il surit, il faudra vous en débarrasser.
Tel quel, c'est un composant qui fera travailler une amorce et répandra des traînées d'huile très attractives.
Proportion (en volume) : 10 à 20%
Période d'utilisation : toute l'année
Cibles : selon la mouture, il plaira tant aux petits qu'aux gros poissons

Ébouillanté

J'ai un faible pour cette manière de travailler le chanvre : le moudre cru, puis l'ébouillanter. C'est certainement mon côté sadique japonais !
Pourquoi ébouillanter le chanvre ? Cela va le rendre plus digeste et, action bien utile en été, cela va créer un jus blanchâtre, en fait une émulsion de son huile et de l'eau chaude, très attractive et un rien traçante. Les gros poissons adorent ! J'en profite d'ailleurs souvent pour mélanger mon chanvre à du babycorn en pellet ou du TTX, j'ébouillante le tout et j'y ajoute du sucrant. Il faut 2 volumes d'eau pour 1 volume sec. Après 1 heure de trempage, vous obtiendrez une pape parfaite pour mouiller vos amorces.
Cibles : carpes, barbeaux, brèmes, tanches, gros gardons, etc.
Proportion : 10-15% du volume sec
Période d'utilisation : surtout quand les eaux se réchauffent et en été. C'est nourrissant.
Versez 2 volumes d'eau bouillante pour 1 volume de chanvre


L'huile du chanvre trouble l'eau et forme un jus attractif

Chanvre moulu ébouillanté avec du BC au chanvre. Extra pour vos amorces gros poissons

Grillé

Un bon chanvre grillé est un must pour le gardon et les plaquettes. Son odeur doit être forte, fumée, presque chocolatée. Vous n'en trouverez pas souvent du bon dans le commerce, mais il existe une exception : celui de la marque Evezet ! Aussi bon que si vous le faisiez vous-même, mais sans la demande de divorce pour l'odeur persistante dans toute la maison et les dénonciations des voisins qui penseront que vous vous êtes mis à cultiver du cannabis.
Si vous ne craignez ni les avocats, ni la police, je vous conseille de faire griller vos grains de chanvre dans un rien d'huile de ... chanvre, de bien les toaster sans les brûler pour qu'ils deviennent marron (7 minutes dans une poêle bien chaude (feu moyen à fort), puis 3 minutes sans le feu, avec un couvercle sur la poêle, ça saute presque comme du popcorn !), les laisser refroidir, puis de les passer au moulin. La qualité sera top ! 
Proportion (en volume) : 10 à 20%, couplé ou non avec de la coriandre moulue
Période d'utilisation : toute l'année, avec un plus durant la période froide
Cibles : principalement gardons et plaquettes
Grillé, mais pas trop, les grains ne doivent pas être noirs


Chanvre cru Vs chanvre grillé

L'huile de chanvre

J'utilise souvent cette huile pour booster des mix de graines contenant du chanvre, des pellets ou des amorces. Je trouve que c'est un bon truc pour appeler le poisson de loin, sans le gaver et de manière naturelle. Si vous en mettez dans une amorce ou des pellets humidifiés, veillez à modérer les quantités, car cela rend le mélange moins collant quand on exagère !