Cuire son chanvre soi-même et bien l'utiliser : des compétences de base du pêcheur au coup moderne

S'il y a une graine que le pêcheur au coup ne doit pas oublier d'emporter avec lui, c'est bien le chanvre. Malgré cela, son utilisation se perd pour diverses raisons : il n'est plus vraiment bon marché, il demande de la préparation et cette dernière ressemble un peu à de la magie noire, sa réputation d'esche "technique", l'asticot et sa facilité d'utilisation, ... 
Je vais m'efforcer de vous prouver que tout ceci n'est que billevesées. Avec une technologie ménagère des plus commune, sa préparation est simple et rapide. Sa conservation est enfantine. Avec un brin de technique halieutique, son utilisation vous permettra de prendre de beaux poissons tels que les carpes, les rousses (gardons, roches, ...) et bien d'autres, dont mon bien-aimé barbeau ! Petite graine, mais gros poissons !

Comment le faire cuire ?

J'ai à peu près tout entendu pour cuire son chanvre à point et j'ai presque tout essayé. Certaines techniques fonctionnent très bien, d'autres franchement moins. La technologie ayant un peu évolué, je vais vous donner ma recette secrète, simple et efficace. Vous aurez besoin d'un micro-onde. Oui, oui, vous avez bien lu !


Voici vos outils pour préparer du chanvre : un four à micro-ondes, un plat et ... c'est tout !

La marche à suivre est la suivante : 
  1. Mettez 250g de chanvre de première qualité dans un récipient Pour en acheter de la meilleure qualité pas chère sur le Net, suivez ce lien vers Boilieman
  2. Recouvrez les graines avec 1 gros litre d'eau
  3. Couvrez le récipient d'un film micro-perforé
  4. Laissez-les tremper pendant au moins 12 heures (Faites-le juste avant de partir au travail, tôt le matin, et cuisez le contenu juste avant d'aller dormir
    Le chanvre a été trempé pendant au moins 12 heures et les grains coulent. Certains s'ouvrent même quand leur qualité est premium !
  5. Après trempage, les graines couleront toutes et certaines s'ouvriront même
  6. Avant de commencer à les cuire, ajoutez à nos grains une pincée de sel et 1 cuillère à soupe pleine de sucre 
  7. La cuisson se fera au micro-onde : puissance max (850 ou 1000W) pendant 20min
  8. Laissez refroidir 
    Le chanvre cuit après 20min au micro-onde. Remarquez la forte présence d'huile du chanvre à la surface de l'eau ainsi que les beaux germes blancs !
C'est tout !

Cuire de grosses quantités ? La cuisson en marmite reste reine

La technique du micro-onde est parfaite pour de petites quantités (1 ou 2 pêches), mais pas plus. Pour cuire 1kg de graines, le conserve la bonne vieille technique de la cuisson en marmite. Le trempage ne change pas. 
La procédure est simple : 
  1. Disposez vos graines avec l'eau de trempage dans la marmite, du sel et du sucre
  2. Cuisez le tout à feu fort jusqu'à ébullition, puis à feu moyen jusqu'à ce que les premiers germes apparaissent (+/-25min)
  3. Ajoutez 3-5 minutes de cuisson, puis coupez le feu et laissez refroidir
Attention : si les graines venaient à manquer d'eau, votre préparation brulerait ! Veillez à ce que le liquide ne manque jamais.


Conserver son chanvre

Ici aussi, la simplicité est de mise. Je ne doute pas un instant que vous ayez tous un congélateur à la maison. Constituez des portions adaptées à vos sorties de pêche et, surtout, conservez le précieux jus de cuisson, saturé en huile de chanvre. Pour ma part, je cuis toujours d'avance un bon 1/2kg de chanvre dont je fais 4 portions.
Limitation de la congélation : Si vous utilisez votre chanvre à l'hameçon, n'en utilisez pas du congelé. En effet, le germe deviendra bien trop mou pour tenir. Préférez les graines les plus grosses et fraichement cuites !
Une portion de chanvre dans son jus, en phase de congélation

Utiliser le chanvre

Le chanvre s'utilise seul, mais il adore être bien accompagné (ou bien accompagner, c'est selon). Pour ma part, je l'utilise toujours mélangé à une autre esche, ou dans l'amorce. A mon sens, sa plus grande force est d'exciter le poisson sans le gaver. Il libère beaucoup d'huile et stimule la curiosité en coulant.
Les 3 poissons les plus sensibles au chanvre sont, à mon avis, le gardon, la carpe et le barbeau. Voici les tactiques que j'utilise pour prendre ces poissons :


Le rappel

A la main, à la fronde ou dans un feeder, le chanvre est une terrible esche de rappel. Il excite sans gaver, il coule rapidement et sa densité assez importante permet de le lancer loin et précisément. Pas raciste pour un sou, il adore être mélangé avec des casters, des pellets ou du froment. Ces unions le rendent plus efficace et plus désirable (de la m..de, le racisme, que je vous dis !).
Mon article sur le barbeau au chanvre et aux pellets !
Mon article sur l'utilisation des casters et du chanvre !
Mon article sur la pêche du gardon au rappel !


En tapis

Les forces du chanvre sont sa petite taille et son fort goût. Des poissons comme la carpe et le barbeau se damneraient pour en avoir. Dans les rivières à fond de gravier, rien ne vaut un beau "tapis" de chanvre, de casters et de pellets pour mettre les barbeaux en appétit, sans leur donner de quoi se rassasier. Ils fouilleront sans jamais se gaver.
Comment faire ?
Selon le courant et la distance à atteindre, vous pourrez utiliser la fronde (4 ou 5 grosses poches pour commencer, puis 1 poche toutes les 10 minutes), le feeder ou le "bait dropper", une bizarrerie anglaise que j'utilise à l'occasion, mais qui fonctionne très bien.



Dans l'amorce

La solution classique pour enrichir une amorce et la faire travailler (n'en mettez pas trop, sinon votre amorce perdra sa structure et ne collera plus). J'utilise cette tactique très régulièrement pour le barbeau au feeder. J'amplifie son effet en la couplant avec du rappel à la fronde. 

JN Schmitz
Franc Pêcheur 226