Header Ads

LightBlog

Pêche en mer : poissons plats et merlans, osez le bling-bling !

Une chose que j'ai apprise en pêchant en mer est que la discrétion ne fonctionne pas avec tous les poissons. Si nos poissons blancs d'eau douce ne supportent pas le moindre faux-pas, les carnassiers et les poissons de mer sont plutôt friands de couleurs, de reflets et de bruits en tous genres. Aujourd'hui, on va pêcher avec des sapins de Noël, appellation pas contrôlée du tout donnée à mes lignes par mes voisins de bateau ! Dans un premier temps, ils ont bien rit, mais, assez rapidement, les résultats les ont interpellé. Les poissons-plats et les merlans sont très curieux. L'automne et l'hiver sont les meilleures périodes pour les pêcher. Alors, comment les intéresser ? C'est simple, sortez vos lignes les plus voyantes, inventez, innovez et, surtout, ne faites pas attention aux réflexions goguenardes de vos voisins, car, bientôt, c'est vous qui rirez ! Voici comment faire vos lignes vous-même et comment les utiliser.



Le principe

Les poissons-plats chassent à raz du fond. Ils surgissent du sable pour attraper une proie qu'ils auront repérée. Les merlans, eux, ont comme terrain de chasse le mètre d'eau au dessus du fond. Les deux poissons vivent généralement en banc, mais pour prendre les plus gros, il faut avoir un petit plus : la ligne "sapin de Noël" !


Les lignes types

Uptide ou downtide ?

Je vous rassure, je n'utilise que deux lignes selon la place que j'occupe sur le bateau. On pratique ancré. Le bateau se met donc dans le courant, proue pointant vers l'endroit d'où vient le flux d'eau. Quand je suis près de la proue, j'utilise la première ligne pour pêcher en uptide (la plus utilisée) et, quand je me situe à la poupe, j'utilise la plupart du temps une autre ligne pour pêcher en downtide. Le but est de ne pas s’emmêler avec le(s) voisin(s) tout en restant efficace.



  1. Uptide : Le principe de la pêche en uptide est de lancer bien en amont (uptide), afin que le plomb-grappin puisse mieux s'accrocher au fond et de lâcher plusieurs mètres de fil pour que la bannière forme une belle courbe dans le courant. Cela a pour effet de plaquer la ligne sur le fond et, donc, de pêcher de manière optimale le poisson-plat. Le plomb est en bout de ligne et cette dernière est munie de 3 bas-de-lignes. Quand la marée est forte, pour renforcer la stabilité de l'ensemble et être certain que toutes les esches sont bien sur le fond, je rajoute souvent 10 à 30g de plomb en tête de ligne. Inversement, durant l'étale, il m'arrive de mettre des perles flottantes pour animer les esches et provoquer la touche.  
  2. Downtide : La pêche en downtide consiste à laisser glisser la ligne dans le courant pour pêcher en aval de l'embarcation. Vous l'avez compris, c'est juste l'opposé de l'uptide. Afin de maintenir les esches près du fond, le montage sera un "leger" classique, c'est-à-dire que le bas-de-ligne est en dessous du plomb, comme nos montages pour le fond en eau douce. Mais dans ce cas, il comprendra 3 hameçons et autant d'esches. 

Matériel requis

Je vais vous montrer le contenu de mes boîtes, ainsi que quelques astuces de montage.

De quoi avez-vous besoin ?
  • Du nylon de 60/100 minimum pour faire le corps de ligne. Pourquoi si gros ? Pour éviter les emmêlements et améliorer la présentation. N'essayez pas plus fin, vous perdriez votre temps.
  • De l'Amnesia 25lbs pour les bas-de-lignes. Ce nylon sans mémoire résiste parfaitement à l'abrasion et à la rudesse de la pêche en mer. Il suffit de tirer dessus pour lui rendre une forme bien droite. Encore une fois, il combat efficacement les emmêlements. A avoir en rouge ou en transparent, selon qu'on veuille ou non être vu.
  • Des émerillons n°4 avec et sans agrafes, ainsi que des n°6. 
  • Des balances métalliques de 15-20cm
  • Des palettes métalliques et en plastique
  • Des billes en plastique de 4mm (noir, rouge, vert fluo, orange, jaune)
  • Des sequins
  • Du powergum de 60/100 max
  • Des hameçons n°2, voire 4 pour les pêches difficiles (Kamasan B940, noirs, droits, hampe longue)
  • Des sleeves de 0.80mm de diamètre intérieur pour bloquer les balances et/ou les bas-de-ligne
Pour maintenir des prix corrects, voire très intéressants, je vous conseille d'acheter des quantités. J'ai par exemple les boîtes de 100 hameçons Kamasan B940 à environs 10€. 



Montage

En uptide

La ligne doit faire environ 150cm pour 3 balances. 
Le bas de ligne attaché à une potence doit toujours être plus court que cette dernière pour éviter les emmêlements.


En downtide

La ligne doit faire environ 120cm. Elle se terminera par un émerillon n°6, auquel sera accroché le bas-de-ligne de queue. Les deux autres seront fixés sur le corps de ligne également grâce à des émerillons n°6, bloqués en place par des sleeves. Les bas-de-ligne doivent faire de 15 à 20cm maximum.

Billes et sequins

Http://www.breakaway-tackle.co.uk
http://www.sakuma.co.uk
Gardez toujours quelques centimètres entre les bas-de-lignes tendus pour éviter que les hameçons ne s'accrochent les uns dans les autres.
Je mets toujours entre 3 à 10 perles de couleurs vives sur chaque bas-de-ligne. Je mets également un sequin entre la dernière bille et l'hameçon. Il empêchera le vers de remonter sur le bas-de-ligne.

 

Palettes, billes flottantes, etc

http://www.sakuma.co.uk
http://www.sakuma.co.uk
Le but de l'utilisation de ces accessoires est de garder vos appâts bien visibles. Quand la marée donne, l'utilisation de palettes en métal ou en plastique va remuer le sable et elles bougeront avec le flux d'eau. Plus le courant sera fort, plus votre ligne devra être lourde pour évoluer tout près du fond. A l'étale, par contre, n'hésitez pas à l'alléger fortement pour lui rendre du mouvement. En effet, si les bas-de-ligne sont trop chargé quand la marée s'arrête, l'esche perdra de son attractivité. Dans ce cas, limitez le nombre de billes et/ou utilisez des flottantes pour lever légèrement l'hameçon du fond. 



Tactique de pêche

Du bon matériel mal utilisé n'a jamais donné grand-chose. Cela dit, la pêche étant ce qu'elle est, il est possible que la recette payante hier soit un flop demain. C'est le poisson qui est roi, pas le pêcheur. Donnez-lui donc ce qu'il veut. En d'autres termes, testez !

Le plomb

Globalement, au plat, je pêche assez lourd pour que ma ligne soit bien stable. Cependant, il m'arrive régulièrement d'échanger mon plomb-grappin contre un plomb-montre pour que ma ligne glisse lentement sur le sable.En fait, les carrelets et les plies aiment une esche présentée bien sur le fond (ou tout près), mais préfèrent qu'elle soit un peu mobile. La voyant partir, ils auront le réflexe de la gober. Une esche totalement immobile n'a que peu d'intérêt.
Une plie de 1.3kg pour Jean-Marie, et ce avec des billes à gogo !

Grosse ou petite esche

A moins de n'avoir que du petit poisson sur le coup, je préconise de toujours mettre une belle esche sur l'hameçon, comme 1/3 à 1/2 arénicole. Le plat comme le merlan aime les bonnes bouchées. De plus, si vous voulez un peu sélectionner vos prises, un hameçon chargé (mais pas trop) vous aidera grandement. Veillez à ce que le vers reste bien droit sur la hampe de l'hameçon. Cela vous évitera de rater trop de touches de carrelets et de plies, qui ont une petite bouche. 

J'ai le vers tout mou ! C'est grave, docteur ?
Après un certain âge, le vers a tendance à se ramollir à l'excès. Nous connaissons tous cette désagréable situation un jour ou l'autre. Cependant, j'ai trouvé une solution très étonnante sur un forum anglais de pêche en mer : le four à micro-onde ! C'est ici : Improve-your-frozen-black.html 
Je ne plaisante pas, cela fonctionne magnifiquement. Placez vos vers sur un papier journal et mettez-les à puissance max pour 20 secondes tout au plus. Ils vont émettre une sorte de sifflement en gonflant. Après 5 secondes de cette douce mélodie, coupez le micro-onde. Les vers sont redevenus ronds et super fermes. Ils n'ont pas perdu de leur attractivité et, je dirais même plus, je les préfère aux frais quand il est question de pêcher des poissons-plats ! Attention, je vous préviens tout de suite, si madame acceptait que vous ayez le vers mou, il n'en ira pas de même avec l'utilisation de son micro-onde. Il faut la comprendre : la mollesse du vers pouvait encore la faire rire, mais l'odeur du vers chaud va la rendre acariâtre. Achetez donc un p'tit four pas cher que vous utiliserez dans le garage. Je suis pour la paix dans les ménages !


Je ferre ou pas

C'est souvent une question que je me pose. Sans blague, le pêcheur d'eau douce qui est en moi a toujours un doute. En réalité, ferrer est inutile et parfois même négatif en causant des décrochages. La plupart du temps, en uptide, le poisson s'est déjà ferré tout seul grâce à l'inertie du plomb. Il suffit de ramener très rapidement en levant la canne pour assurer la prise. On prend fermement contact plutôt que de ferrer. Ce qui compte, c'est que cela fonctionne.
Une chose tout de même : prenez votre temps avant de relever, le poisson-plat prenant le sien pour engamer l'esche. 


Vous voilà parés à en mettre plein les yeux de vos camarades. La période se prête bien aux sapins de Noël, mais cela fonctionnera toute l'année. Testez, essayez, osez, c'est comme cela que vous réussirez. 
Une belle pêche de plats et de merlans pour Georges


Lien utiles

Vous ne trouvez pas le matos dans le coin, alors passez sur le net ! Une connaissance minimal de la langue de Shakespeare vous aidera grandement, car la perfide Albion vend tout ce dont vous avez besoin et les prix sont serrés, y compris pour les frais de port.
Mes vendeurs préférés, mais il y en a d'autres :
http://www.breakaway-tackle.co.uk/ 
http://www.sakuma.co.uk/ 
https://www.veals.co.uk/acatalog/Rig_Accessories.html 
http://store.worldseafishing.com/ 
eBay sera également votre ami pour quelques bonnes affaires. 

JNS, dans le Franc Pêcheur n°225 et 226