Feeder : le montage en potence

Actuellement, je n'utilise plus que des montages coulissants. En effet, m'étant remis à la compétition, c'est le seul montage autorisé. De plus, loin de n'être qu'une contrainte idiote, ce montage est particulièrement efficace. Cependant, je trouvais que j'enregistrais des ratés sur le petit poisson. La potence m'a apporté une réponse valable et solide !
En fait, la potence apporte non seulement une sensibilité accrue en éloignant de la ligne l'inertie du feeder, mais elle a augmenté mon pourcentage de ferrages réussis. Avant de l'adopter, je l'ai pas mal testée et elle s'avère autant utile et efficace à courte comme à longue distance. 

Alors, comment la faire (c'est vrai, quoi, vous n'allez pas les acheter, ce serait trop facile) ?

Le matériel nécessaire

Voici mon kit pour monter des potences : 
  1. Du fluoro de 40 à 50/100
  2. De petits émerillons à agrafe
  3. Des sleeves de 1mm
  4. La pince à sleeve
  5. Last but not least, des perles Tronixpro 4Way
J'utilise du fluorocarbone assez gros pour sa rigidité et, de ce fait, sa capacité anti-emmêlement. Prenez l'émerillon à agrafe avec un système de blocage droit, ne laissant pas dépasser la pointe de l'agrafe, toujours pour éviter les nœuds. Serrez de préférence les sleeves avec une pince adaptée, et ce pour ne pas endommager le fluorocarbone avec un serrage excessif. Le sleeve doit être "juste" pour passer les 2 brins de ligne, afin d'être ajusté, ne pas prendre dans l'air et l'eau et éviter d'être un point d'accroche. Enfin, j'ai trouvé que le meilleur moyen de fixation sur le corps de ligne était la perle 4Way de Tronixpro. Venue de la pêche en mer, elle est hyper solide, discrète, parfaitement finie et possède 2 perçages : l'un pour passer la potence, perpendiculaire au sens de la longueur, l'autre pour le corps de ligne, dans ledit sens de la longueur. Elle coulisse parfaitement, mais se bloque sur un stop en caoutchouc de petite taille. Elle répond à toutes mes exigences.


La fabrication

Mes potences mesurent toujours entre 7 et 12cm. Je n'ai jamais senti l'intérêt d'en faire des plus courtes ou des plus longues. Les 7cm sont mes passe-partout et les 12cm servent aux pêches difficiles ou à la longue distance.
Voici la marche à suivre et mes conseils :
  1. Coupez 15cm de fluoro
  2. Enfilez la perle Tronixpro et le sleeve sur le fluoro
  3. Repassez le fluoro dans le sleeve, en veillant à ce qu'il ne dépasse pas du sleeve, afin d'éviter de créer un point d'accrochage
  4. Tendez le fluoro pour que le sleeve soit bien contre le perle
  5. Serrez modérément le sleeve en évitant de pincer le dernier millimètre de chaque extrémités. Cela évitera de déforcer le fluoro en le pinçant excessivement
  6. Répétez l'opération (2 à 5) avec l'émerillon
  7. Coupez l'excédent de fluoro au plus près du sleeve
  8. La potence est terminée

Le montage

Ici aussi, c'est la simplicité qui va payer. Je me base sur mon montage léger épuré : 
  1. Passez la potence sur la ligne : la perle Tronixpro est asymétrique, veillez donc à placer le côté court vers la canne et le long vers le bas-de-ligne, cela augmentera l'effet anti-emmêlant.
  2. Passez un stop en caoutchouc sur la ligne. Il aura un coulissement dur et se bloquera fermement
  3. Formez la torsade anti-emmêlement : elle mesurera 2 ou 3 centimètres de plus que la potence + le feeder (Voir ici pour savoir comment faire)

Voilà, vous savez tout. A vous de jouer et de trouver la bonne potence selon les conditions. Restez simples et soignez les détails : votre potence devra vous aider à plus prendre ou à lancer plus loin, pas à créer des emmêlements. Rien ne vous empêche d'utiliser de la gaine thermorétractable pour cacher les sleeves et une partie de l'émerillon.