Pêches en hiver : utilisez des esches qui ont du goût (pâte de fromage et pâté de viande pimenté) !

L'hiver est une période que j'apprécie : le poisson est peut-être parfois difficile, le temps n'est pas toujours chaud et sec, mais on peut le pêcher tranquillement et développer des tactiques intéressantes. Si le choix de la place est fondamental à cette période, l'esche que vous allez mettre sur votre cheveu ou votre hameçon est la clé de la réussite. En hiver, les poissons sont comme les hommes, ils aiment les belles bouchées qui font plaisir. Au menu : laissons tomber les légumes, on veut du goût et du gras ! Pellets, pâté de viande et fromage au dessert. Miam !

Les esches ne font pas très souvent l'objet d'un article complet dans la presse. En général, on en parle au détour d'un paragraphe et c'est assez bizarre. Il faut dire que les "secrets" sont souvent ici et que le monde de la pêche aime bien se cacher derrière des mythes et histoires. Bon, je vais y aller carrément : non, il n'y a pas de secrets magiques, mais c'est bien le choix, la composition équilibrée et l'utilisation des esches qui font la différence. 

Quelques règles en hiver :
  1. Vos esches doivent être fraîches, afin de conserver toute leur attractivité (enfin, ça, c'est toute l'année)
  2. Vos esches doivent avoir un goût plus fort qu'en été
  3. Vos esches doivent être grasses
La raison a cela est très simple : il fait froid et les eaux ne dépassent plus les 10°C. De ce fait, le poisson a besoin de calories et de protéines pour survivre. De plus, l'eau froide transmet moins les goûts et les odeurs. Cela requiert que vous augmentiez ces 2 paramètres fortement pour que les esches soient efficaces.

A part les pellets, je vais vous montrer que pour pêcher, il suffit d'aller se fournir des esches de tout premier choix, dans la supérette du coin. En plus, l'avantage est que, si vous ne prenez pas du poisson, au moins, vous ne mourrez pas de faim et dévorerez vos esches.


Mes esches préférées

Je ne vous dis pas qu'un bon vers de terre a perdu de son attrait, loin de là. Idem pour une belle boule d'asticots ou de casters. Je les utilise juste moins à certains moments. Cela dit, le vers en particulier peut être une esche qui débloque une pêche infructueuse, j'en parlerai donc !

Les pellets

Leur odeur forte et leur taux élevé de protéines ont fait des pellets une esche de choix pour toute l'année. L'hiver, je vous conseille de les tremper dans des boosters Krill et/ou Halibut Black Peper Boilieman, cela en augmentera encore l'attraction.
Les pellets halibut sont les plus gras. Des 8 à 14mm sont mes préférés (surtout les pré-percés pour la facilité). J'utilise des pellets de la marque Coppens avec pas mal de résultats. A recommander !

A l'hameçon, je vais vous donner un de mes "secrets" : le pellet Hybrid Barbel de Bait-Tech ! Il est semi-mou, ne nécessite donc pas d'être foré, et est d'une efficacité remarquable. Je ne compte plus les poissons pris avec ce pellet. Je le couple très souvent avec un faux maïs flottant pour l'équilibrer et le rendre plus voyant. C'est mortel quand le poisson hésite.
 

La pâte de fromage "maison"

Dans un article précédent, je vous avais promis de vous donner ma recette. La voici : 
  • 250gr de pâte brisée du commerce
  • 125gr de Cheddar
  • 125gr de fromage bleu
Préparation : 
  1. Étalez la pâte
  2. Rappez le cheddar sur 1 moitié de la pâte
  3. Repliez la pâte sur le fromage
  4. Émiettez le fromage bleu sur 1 moitié de la pâte
  5. Repliez la pâte sur le fromage
  6. Malaxez la pâte jusqu'à ce que les fromages soient bien incorporés et qu'il ne reste pas de grumeau
    La pâte de fromage terminée et prête à l'emploi dans son film plastique
Conservez la pâte au frigo ou au congélateur.

Utilisation :
Faites-moi plaisir, bannissez les triplettes quand vous pêchez le poisson blanc. Les Anglais ont inventé le cheveu il y a plus de 30 ans et il est temps de vous y mettre. La protection du poisson passe par une bonne utilisation du matériel !

Dans ce cas, au bout du cheveu, il y aura une petite cage ou un ressort. Ce sont les deux moyens les plus sûrs de tenir en place de la pâte. La longueur du cheveu sera déterminée par la taille de l'appât. En général, je laisse entre 5 et 10mm entre les 2. La taille de l'hameçon ira de 12 à 6, selon la taille de l'esche.
Adaptez la taille de l'hameçon, de la cage ou du ressort à la boule de pâte
Prenez assez de pâte pour couvrir la cage  

Pressez-la bien dans la cage pour que sa tenue soit bien ferme 

Couvrez toute la cage, puis formez une boule allongée

Eschage parfait



Cette esche est très efficace tant par eaux claires sur les chevesnes, que par eaux chargées pour les barbeaux et les carpes.Son puissant goût est un avantage par eaux très froides. Vous pouvez augmenter son pouvoir en ajoutant un arôme fromage ou poisson. 


Une vidéo :

 

Les pâtés de viande

Je suis un grand fan du pâté de viande : en croûte, au poivre, de campagne, ... Euhh, je m'égare :) En fait, on peut acheter du pâté de viande spécial pêche (cher et impossible à trouver en France ou en Belgique) ou du pâté pour la consommation humaine, excellent pour un p'tit creux ou prendre du poisson. Mon dévolu est totalement tombé sur les pâtés qu'on trouve dans les magasins halal, à base de volaille, de bœuf ou de mouton, nature ou piquant ! D'abord, au goût, ils sont bons, ensuite, ils contiennent assez peu d'additifs E quelque chose (parce que halal) et, enfin, ils sont fermes et relativement peu gras. Ils tiennent donc bien à l'hameçon ou sur un cheveu et coulent bien. Mon préféré est le Chatar piquant aux olives, tant à la dégustation qu'à la pêche.
Pour vous dire à quel point ils fonctionnent bien, presque tous mes derniers barbeaux sont tombés pour du saucisson Chatar piquant. Extra !

A l'utilisation, on a tendance à être bien trop cartésien et à faire des cubes parfaits. Sur des poissons éduqués, c'est une erreur. Je préfère nettement les formes arrondies, faites avec des emporte-pièces de 10-12mm ou, mieux, des morceaux irréguliers. Ils ont un look plus naturel.
Pour ce qui est de la taille du morceau, vous pouvez vous lâcher, surtout lors des crues. En effet, plus les eaux sont turbides, plus l'esche doit être visible, donc n'hésitez pas à utiliser des morceaux de 4-5cm de long sur 2-3cm de large, voire plus. Oui, si gros ! Une telle bouchée doit être accompagnée d'un hameçon en conséquence : un 6 sera le minimum.
http://www.korum.co.uk/img/img_products/main/KMP.jpg
Si les touches sont difficiles et que vous n'arrivez pas à prendre les poissons qui mordent, alors, diminuez la taille de l'esche, jusqu'à parfois piquer de petits morceaux à l'hameçon, car, rappelez-vous, bien pêcher, c'est servir au poisson ce qu'il veut, quand il le veut ! 
Pour les petits morceaux, rien ne faut l'emporte-pièce de chez Korum. C'est un kit de 4 diamètres et qui permet de découper dans des tranches de pâté de l'épaisseur que vous voulez. Je ne peux plus m'en passer, surtout au method feeder.

Le pâté et les brèmes ? 
On peut parler d'une love story dans ce cas. Je vais vous donner un super truc, mais n'en parlez pas, hein : les brèmes adorent un amorçage à  base de micro-pellets trempés avec l'additif Tutti Frutti Boilieman et, comme esches, des pellets de 8mm ou du pâté de la même taille trempés dans le même liquide sucré !! Oui, elles aiment le salé-sucré, en été comme en hiver.
 

Le vers de terre

L'esche universelle par excellence. Tous les poissons en consomment et, bien plus qu'une esche de dépannage, le vers fait régulièrement des merveilles. Évitez les vers de fumier, moins appréciés que leurs cousins provenant du terreau. 
Pour les plus petits vers, j'utilise des hameçons n°16 et je peux aller jusqu'à des 6 pour 2 gros vers, voire bien plus, si le silure est la cible !

Je les esche de deux manières : 
  1. Soit je coupe en 2, puis je les pique à l'hameçon en mettant la coupure côté hameçon, question de garder le meilleur vers là où ça pique ! On rate bien moins de touche de cette manière.
  2. Soit je les mets sur un cheveu en utilisant des Drennan Pushstop, qui est de loin le meilleur moyen de garder ce type d'esche en place sur un cheveu ! Vous pouvez mettre 2 ou 3 vers de terreau ou 2 lombrics sans problème sur un cheveu. Voici comment procéder : Les cheveux sur le FP Technique
    http://www.anglingdirect.co.uk/community/wp-content/uploads/2014/10/Steve-Ringer-Bream-Fishing-9a.jpg
    http://www.anglingdirect.co.uk/community/wp-content/uploads/2014/10/Steve-Ringer-Bream-Fishing-9c.jpg


Comme amorçage, quelques vers hachés en tronçons de 5-10mm, avec des casters et des pellets. Vous pouvez aussi ajouter un additif Krill du Boilieman.

Conclusion

En hiver, n'hésitez que sur les quantités ! Pour le goût et le visuel, ce sont vos 2 meilleures armes pour réussir. Les poissons mangeant moins par eaux froides (la digestion est plus difficile et lente), ne servez pas de tables super chargées, mais soignez la qualité. N'hésitez jamais à tester des tactiques (rappel +/- régulier) et à changer souvent d'esche. Pour ces dernières, l'épicerie du coin est certainement le meilleur endroit pour vous fournir de la qualité à prix d'ami. Pour les pellets et les additifs, moi, je vais chez le Boilieman 
Bonne pêche en ce début de l'année 2016 ! Habillez-vous bien et sortez pêcher, l'hiver est passionnant !