A la pêche également, soignez vos cheveux, vous le vallez bien !


Rassurez-vous, je ne vais pas vous parler de shampoing, de soins du cuir-chevelu, de crèmes réparatrices ou d'huile pour la barbe (Il en existe de très bonnes ... mais je m'égare). Le sujet d’aujourd’hui est le cheveu. Bon, on m'a dit qu'il y en avait devant leur pc qui ne savaient pas ce que c'était ! Allez, vous pouvez rester, pour pasticher Pierre Desproges.

Oui, en parlant de cheveu, je voulais traiter de celui qui prolonge votre bas-de-ligne depuis qu'un certain Kevin Maddocks

ait, selon la légende, arraché un vrai cheveu de son épouse pour y mettre son esche. Cela ne vous dit toujours rien ? Mazette, vous avez donc été cryogénisés les 35 dernières années ! On va récupérer tout ça avec ce petit article qui ne se veut néanmoins pas exhaustif (Ou holistique ... mot très à la mode ces dernières années chez les managers en manque de vocabulaire, héhé).
Arrivé du monde de la pêche de la carpe, le cheveu est la plus importante amélioration en matière d'eschage depuis qu'on pêche au coup. Le principe est de déplacer l'esche de l'hameçon à un appendice, laissant ainsi ledit hameçon libre. Génial!

Les raisons de cette invention sont multiples : premièrement, à l'époque, dans des eaux très pêchées d'Angleterre, les poissons se méfiaient énormément et, au mieux, leurs engamages rapides causaient bien des décrochages. Ensuite, la taille maximale d'une esche sur un hameçon était limitée, ainsi que la nature-même de l'esche (trop dure, elle ne pouvait être piquée). De même, un hameçon trop chargé ne s'accrochait pas correctement dans les lèvres du poisson et causait des loupés. Enfin, les carpistes anglais recherchaient une manière efficace de garantir la remise à l'eau de leurs prises (no-kill) en évitant les engamages profonds. De cette problématique naquit un peu par hasard le cheveu.


Avantages

Ils sont multiples :  
  • L'hameçon est libre, donc pique bien mieux (il ne sert plus qu'à ça) et diminue considérablement le taux de décrochages
  • Décaler l'esche de l'hameçon permet de diminuer son inertie et de tromper les poissons les plus difficiles
  • Le cheveux n'a pas de limite quant à la taille et à la nature de l'esche
  • On peut varier la taille et la nature (tresse, fluoro, etc) du cheveu quasiment à l'infini, afin de s'adapter à toutes les situations
  • Le cheveu fonctionne tout aussi bien sur le blanc que sur le carnassier
  • Enfin, et c'est fondamental à mes yeux, le montage au cheveux évite les engamages profonds et presque toutes vos prises le seront par la lèvre. Un plus incontestable pour remettre le poisson à l'eau dans de bonnes conditions !

Inconvénients

A vrai dire, je n'en vois qu'un seul : 
  • Il va falloir apprendre à faire le "nœud sans nœud" ... autant dire que ces 5 minutes dépensées à ce faire seront les minutes les mieux investies de votre vie de pêcheur tant ce nœud est utile, pratique, rapide et solide !



Les moyens de bloquer l'esche

Je n'irai pas par 4 chemins : dans mes pêches habituelles, je n'utilise que 4 types de cheveux : 
  1. Celui qui se termine par une boucle et qu'on bloque avec un stop en plastique ou un morceau de tige d'herbe. C'est la base des bases !
  2. Celui qui se termine par un "Pushstop" de Drennan, le must pour escher rapidement et qui tient admirablement l'appât en place (mon coup de cœur 2014) - MS-Range, Korum, Preston et d'autres font les mêmes ou presque
  3. Celui qui se termine par un petit anneau en latex pour emprisonner de petits pellets ou bloquer une esche molle
  4. Celui, très court, qui se termine par une mini cage Korum "Paste Cage" pour, vous l'aviez deviné, utiliser une boule de pâte

Le cheveu "classique"

Rien de plus simple à faire : une simple boucle de 5-10mm de long termine le cheveu. Il suffit d'utiliser un stop bouillette en plastique ou un bout de brindille (ce que je fais très souvent et que je préfère au plastique). Si vous utilisez une esche très tendre, comme le luncheonmeat, n'hésitez pas à gainer le cheveu pour augmenter son diamètre et lui éviter ainsi de trop vite couper l'esche. 


2 outils nécessaires : l'aiguille à enfiler et le micro foret


Le Pushstop

Mon blocage de prédilection, tant au feeder classique, au method feeder ou dans mes recherches de poissons spécimens. Il reste attaché au cheveu en permanence. Il est parfait pour les esches tendres (maïs, luncheonmeat, pain, fromage, etc). Les pellets durs nécessitent d'être forés avec le foret idoine et enfilés avec l'aiguille prévue à cet effet. Vu que le pushstop est assez piquant, vous pouvez également escher des vers de terreau, des crevettes, des porte-bois, etc. Je ne voudrais plus m'en passer !


2 outils nécessaires : l'aiguille à enfiler et le micro foret spécifiques

Un p'tit film :

L'anneau en latex

Je l'utilise rarement, en fait, uniquement au method feeder pour bloquer des esches molles, telles qu'un grain de maïs, un morceau de pain de viande, etc. Il peut remplacer le Pushstop et s'attache de la même manière au cheveu. 
Outils nécessaires : ceux du cheveu classique.

La Paste Cage de Korum

Au barbeau, j'utilise depuis un moment des pâtes faites maison ou de marque (Hinders et Sonubait). J'ai découvert ces 2 petites cages (small et medium) et je ne pourrais plus non plus m'en passer tant elles sont efficaces pour maintenir la pâte, tout en restant discrètes. Faites en sorte que le cheveu dépasse de 4-5mm maximum la courbe de l'hameçon. La pâte doit toucher l'hameçon. 
Outils nécessaires : Aucun outil n'est nécessaire. Et si vous êtes gentils, je vous donnerai ma préparation de pâte aux 2 fromages ... délicieuse :)

Un film de la marque :
Quelques images :





La Loctite, un truc bien utile

Vous vous êtes certainement déjà demandé comment mettre des casters sur un cheveu. Il y a bien les clips à asticots (maggot clips), mais ils ont tendance à crever les casters. Idem pour certains pellets un peu trop petits pour être forés et qui glissent des anneaux de latex dans le courant. Il y a un truc ! Il marche surtout avec des tresses comme les Drennan Gravel Braid ou Super Specialist : la colle glue !

La marche à suivre est simple : 
  1. 2 casters pour débuter
  2. Vous les collez ensemble, puis glissez le cheveu entre eux pour atteindre la colle encore liquide
  3. Ensuite, vous ajoutez jusqu'à 3 ou 4 autres casters sur de petits points de colle
Pour les pellets, je vous conseille d'en mettre maximum 2. Alors, c'est assez inhabituel, mais je peux vous assurer qu'une jolie boule de casters ou 2 jolis pellets, c'est irrésistible !



Pourquoi bloquer ou coller, alors qu'on peut piquer ? Le Maggot clip

Bien que ce soit pas un bidule que je sorte souvent, il faut reconnaître que le "maggot clip", littéralement le clip à asticots, a des avantages non négligeables : 
  • Premièrement, il permet de piquer jusqu'à 12 à 15 asticots ou casters, selon sa taille
  • Deuxièmement, vu qu'il est monté sur un cheveu, il laisse l'hameçon bien libre
  • Troisièmement, il marche aussi avec d'autres esches (vers de terreau, etc.)
 Vous en trouverez dans les marques comme Korda, Fox, MS-Range ou Mach2, ... Il est souvent d'une grande aide dans les pêches de beaux poissons difficiles : l'hameçon peut rester assez petit comparé à la quantité de larves accrochées, alors qu'un classiques n°12 ne prend pas plus de 7-8 gros asticots sans perdre de son efficacité au ferrage.



Le "nœud sans nœud" et le montage pour le feeder et les spécimens

On va faire simple ici. Les carpistes ont poussé les détails à l'extrême et créé de nombreuses variantes, mais nous, pêcheurs au coup, voulons un montage apuré, léger, simple et efficace. Pour cette raison, je vous conseille cette marche à suivre : 
  1. Créez le cheveu (boucle, Pushstop ou autre)
  2. [Facultatif, mais bien utile] Enfilez un tronçon de 2-3mm de silicone vert ou marron (le plus fin possible par rapport à l'hameçon) sur le bas de ligne
  3. Enfilez votre ligne dans l’œillet de l'hameçon par l'extérieur de ce dernier
  4. Déterminez la longueur du cheveu (2 à 10mm de plus que la taille de l'esche utilisée, sauf exceptions)
  5. Réalisez le nœud sans nœud en tournant de 7 à 10 fois le bas de ligne autour de la hampe de l'hameçon, de l’œillet vers la courbe de l'hameçon
  6. Terminez le nœud en repassant la ligne dans l’œillet par l'arrière de l'hameçon et tendez-le pour qu'il se mette en place
  7. [Facultatif, mais bien utile] Repassez le tronçon de silicone par la pointe de l'hameçon et glissez-le sur la hampe, près du nœud, afin d'assurer que le cheveu soit bien aligné
Vous préférez un dessin ?
http://www.atomictackle.co.uk/assets/uploads/Knotless_Knot.jpg

Ou un p'tit film ?



La prochaine fois, je vous parlerai de quoi mettre sur votre cheveu ... non, toujours pas du shampoing ... ici, on veut que cela se sente et/ou que cela se voit, que cela décolle du fond ou, au contraire, que cela n'en bouge pas.

JNS
FP n°231