Le baitdropper, les Spombs, spods et Cie

En matière d'amorçage, on vous a déjà souvent parlé de pas mal de techniques. En général, j'utilise la main, la fronde ou le feeder pour amener des esches ou de l'amorce sur mon coup. Mais ces 3 modes de délivrance du repas de nos poissons ont des limites quand il est question d'esches pures : 


  • Soit ils ne permettent pas d'atteindre de très grandes distances
  • Soit ils ne sont pas capables d'acheminer beaucoup d'esche rapidement là où on veut qu'elles arrivent
Quand je rencontre l'une de ces deux difficultés, alors j'utilise des engins bizarres ! Ils sont 2 et je n'en ai pas encore dit grand chose. Ils me sont pourtant très utiles, mais à des moments et en des lieux souvent très différents : ce sont le baitdropper et les spombs (spods).

Les baitdroppers


Je commence par le moins connu des 2. Il est pourtant une des armes les plus utilisées par les pêcheurs de spécimens en rivière de la perfide Albion. Généralement construit en métal, le baitdropper est une boîte fermée par un mécanisme simple qui se déclenche quand il touche le fond.
Gros baitdroppers sur des bouillettes de 20mm (pour l'échelle ... PS : les bouillettes sont à 17.50€ les 5kg. Me poser la question si vous êtes intéressés)

  • Son premier point fort est d'être capable de déposer une grande quantité d'esches sur le fond
  • Son deuxième avantage est d'être un moyen ultra-précis d'amorcer à raz du fond des particules (graines et pellets), des casters ou des asticots dans le courant et, donc, d'éviter tout dispersement
  • Enfin, sa simplicité est le gage de sa fiabilité et de son efficacité

Des défauts ? Oui.

  • Il ne permet pas de lancer très loin. Pour ma part, j'en ai utilisé avec plaisir et succès jusqu'à 30 mètres. Au delà, j'avoue ne pas avoir tenté ou eu besoin de tenter le coup.
  • Vu son poids, il faut parfois dédier une canne à son utilisation
    Baitdroppers petits et moyens sur des bouillettes de 15mm (pour l'échelle)

Son utilisation

Elle est très simple et il suffit de :
  1. L'attacher au clip sur lequel vous accrochez votre feeder ou votre plomb
  2. Le remplir d'esches
  3. Le lancer. Ce dernier se fera soit en dessous de la canne, soit latéralement. En effet, un classique lancer par au dessus de l'épaule est un peu brutal, vu le poids du baitdropper et il m'est arrivé qu'il s'ouvre, en plus de l'énorme impact sur l'eau. Cette technique se veut discrète !
  4. Un film est encore plus parlant. Le suivant est "made in UK" et explique visuellement tout ce que vous devez savoir.
Au barbeau, je charge en chanvre et en pellet mon coup, puis je monte mon matériel. Cela laisse un peu de temps au poisson pour s'installer à table et prendre confiance. Je pratique de même ailleurs.

A la grande canne ?  Le baitdropper fonctionne également très bien au bout d'une grande canne. Ne le choisissez juste pas trop lourd. Pour l'amener en douceur, accrochez la ligne à un collier de serrage (type Colson) serré sur le kit de votre canne. Ensuite, faites pivoter la canne pour libérer la ligne et descendez le baitdropper bien à la verticale de votre coup.


Les Spombs - spods

http://saxontackle.com/wp-content/uploads/2013/07/SpombTriplet.jpg
Très utilisés par les carpistes, j'en ai également l'usage, aussi bien pour la carpe que pour le barbeau ou le brochet (oui, oui, vous avez bien lu). J'utilise surtout le Spomb, dans les différentes tailles disponibles. Vu la contenance importante et les distances que sa forme aérodynamique lui permet d'atteindre, prévoyez une canne de 3lbs de TC, au moins !
Son fonctionnement est différent du baitdropper : il est muni d'un bouton déclencheur en tête qui ouvre le Spomb, à l'impact avec l'eau. De nouveau, c'est très efficace. 
Les points forts du Spomb sont : 
  • Sa capacité en esches
  • Son vol est stable et long
  • Reste fermé jusqu'à l'impact

Des défauts ? Oui.
  • Il requiert du matériel costaud, voire une canne spécifique pour être lancé
  • Nécessite un impact suffisant pour s'ouvrir, donc peu utile entre 10 et 25m
  • S'ouvre en surface, d'où risque de dispersion importante des esches si le courant est trop rapide. Il est donc plutôt limité aux eaux stagnantes ou à courant faible.

Son utilisation

Son utilisation est très simple :
  1. L'attacher au bout de la ligne venant du moulinet, afin qu'il reste bien en ligne au lancer
  2. Le remplir d'esches
    http://www.ukmatchangler.com/carp/images/tackle/spomb/2.jpg
  3. Le lancer. Ce dernier se fera par au dessus de la tête. Le but est que le Spomb tombe bien pointe en première dans l'eau pour qu'il s'ouvre
  4. Un film est encore plus parlant. Le suivant est "made in UK" et explique visuellement tout ce que vous devez savoir.
Vous pouvez le remplir avec des graines, des pellets, des bouillettes, etc. Pour le brochet, je fais un mélange gras en gluant d'amorce à base de farine de poisson mouillée presque en soupe avec des sardines à huiles passées à la moulinette et des morceaux de maquereau. C'est top pour les attirer de loin !

Maintenant, c'est à vous de faire vôtres ces outils. Testez encore et encore, c'est la meilleure manière d'apprendre. Évitez aussi de vous mettre des limites et sachez combiner la fronde, le feeder et le baitdropper/Spomb !

JNS
FP n°229