Guide de survie du pêcheur par fortes chaleurs

S'il y a bien une chose que je supporte peu, c'est d'être en plein soleil. Pour ceux qui me connaissent, mon bronzage style "witloof" (blanc comme un "chicon" en français de Wallonie et "endive" chez nos amis Français de France), mes cheveux blond-vénitien et mes yeux clairs ne me disposent pas vraiment à affronter les affres du beau temps. Cependant, un coup de chaud peut arriver même aux plus sudistes d'entre vous. Veillez à ne pas vous laisser prendre !


Quelques règles de bon sens s'imposent

  • Sortez couverts, mettez une ca...squette (l'autre possibilité ne vous protégera pas du soleil).
  • Buvez souvent, c'est-à-dire avant d'avoir soif (pas trop de Pastis dans l'eau, svp !)
  • L'ombre est votre amie, celle créée par votre parapluie aussi (il sert également à ça)
  • La crème solaire n'est pas faite que pour les roux et la réverbération du soleil sur l'eau risque de vous griller le nez. Ne pas penser aux risques de mélanomes, c'est pas malin !


Je sens la chaleur monter

Si vous êtes en bonne compagnie, laissez monter ! Si vous êtes à la pêche, il n'est pas trop tard. Suivez ceci : 
  • Mouillez votre casquette. L'évaporation de l'eau est une réaction endothermique. Autrement dit, elle va "produire" du froid (plus exactement, elle va consommer la chaleur), surtout dans le soleil !! La science, c'est magique :)
  • Mouillez-vous les poignets et la nuque, c'est un excellent moyen de baisser votre température corporelle
  • Buvez, non di djuuu !

Les miracles de l'évaporation

Vous avez une bouteille d'eau tiède. Ce n'est pas très bon. S'il y a du soleil, j'ai un truc infaillible pour qu'elle devienne bien froide:
  1. Prenez un essuie-main et mouillez-le bien
  2. Enroulez la bouteille dans ce drap humide
  3. Mettez le tout au soleil, en plein soleil
  4. Veillez à ce que l'essuie soit toujours humide, sinon la réaction endothermique s’arrête

15-20min plus tard, l'eau sera fraîche, je vous le garantis !